Un professionnel du référencement web condamné à 37 mois de prison aux US

William Stanley condamné à 37 mois de prison et 174 888 $

Comme le rapporte le ministère américain de la Justice en date du 5 janvier 2016, William Stanley, référenceur web à Dallas, Texas, USA, a été condamné en décembre 2015 par le juge David Godbey à 37 mois de détention en prison fédérale et à des dommages et intérêts de 174 888 dollars au profit d’une douzaine de victimes.

Rappel des faits

En novembre 2009, la société GE, spécialisée en fusion/acquisition et implantée à Dallas, signe un contrat avec William Stanley pour une prestation de référencement naturel et pour la gestion de son E-réputation. Un an plus tard, GE décide de mettre fin au contrat qui les liait au motif que Stanley avait outrepassé ses prérogatives (« he had acted outside of his contracted duties »).

william stanley referenceur web condamnéEn effet, parallèlement à sa prestation, Stanley avait créé des sites web pouvant potentiellement nuire à l’image de marque de GE en l’associant à une arnaque.

La rupture ne va pas bien se passer et Stanley va alors demander une indemnité complémentaire pour la rupture du contrat en échange de la cession des droits d’administration des sites incriminés.

Versée entre novembre 2010 et janvier 2011, cette somme s’élève à 80 000 $.

Pour parvenir à ses fins, Stanley va envoyer des courriels menaçant de diffuser des informations et commentaires dénigrant à l’égard de GE..

La sœur de Stanley qui semble être le cerveau de l’affaire est arrêtée en Suède en mai 2014 et condamnée à 3 ans de prison et 250 000 $ de dommages et intérêts en juillet 2015.

Arrêté à l’aéroport Georges Bush de Dallas le 3 mars 2014, Stanley, qui vivait en Roumanie avec sa femme, est condamné en décembre 2015 pour extorsion de fonds après avoir plaidé coupable à son procès.

Il semble qu’ils aient fait entre 40 e 45 autres victimes.

Précisions de la justice américaine sur un référenceur ‘légitime’

Dans son jugement, le tribunal a défini ce qu’était un référenceur ‘légitime’ et un référenceur ‘illégitime’.

Un référenceur légitime est un professionnel qui se livre à des « pratiques standards telles que l’optimisation du code source d’un site web, afin de favoriser son positionnement sur certains mots clés dans les pages de résultats des moteurs de recherche ».

Parallèlement, un référenceur ‘illégitime’ est une personne qui engage des « tactiques trompeuses pour affecter les classements des moteurs de recherche et le volume des résultats. Ces tactiques trompeuses comprennent la création d’avis frauduleux (bon ou mauvais), création de sites web fictifs, ou le fait de cacher du texte sur les sites web ».

No Comments
 

Leave a Comment