Fin des Google Adwords sur le côté droit

Depuis le 18 février 2015, tout le monde a pu constater que les publicités Google Adwords sur le côté droit avaient disparu des pages de résultats. C’est une nouveauté qui touche le monde entier.

disparition adwords cote droit

Source : l’inimitable moz

Google confirme la disparition des feu Adwords côté droit

Google a confirmé l’information au site Search Engine Land en date du 19 février 2016 en précisant deux points importants :

  1. la disparition de toute information sur le côté droit des SERP (y compris les knowledge panel)
  2. la seule exception à cette règle est pour les PLA (Product Listing Ads)

Une PLA est une liste de produits sous forme de liens commerciaux comme l’illustre l’image ci-dessous captée samedi 20 février.

mantien PLA coté droit SERP

Il s’agit donc d’une révolution initiée par la firme de Mountain view même si cette nouvelle disposition était expérimentée depuis 2010 sur certaines requêtes. L’année dernière, des nombreux référenceurs avaient d’ailleurs signalé ce phénomène sur des périodes plus ou moins longues, en particulier en dehors des USA.

Dans le même temps, on a pu voir l’apparition d’un quatrième Adword en haut des SERP comme vous pouvez le voir dans l’exemple plus haut.

Google explique qu’en fonction du niveau de concurrence sur la requête, le nombre d’adwords en haut de page pourra varier.

Parallèlement, on peut observer que les adwords sur le côté sont en partie basculés en bas de page, toujours présents au nombre maximum de 3.

augmentation nombre adwords bas page

 

Une révolution pour le SEO ?

Même si cela touche avant tout le SEA, le monde du SEO va en subir des conséquences importantes.
Alors que près de 7 adwords étaient disposés sur le coté droit, seuls quatre sur sept au maximum seront rebasculés soit en haut de page (1 au plus), soit en bas de page (3 au plus).

Pour les requêtes les plus compétitives, ce sont pas moins de 6 annonceurs qui disparaîtront de la première page !

Que vont donc faire les annonceurs qui disparaîtront ?

Probablement augmenter leur niveau d’enchère sous peine de disparaître définitivement des SERP et de voir leur chiffre d’affaires chuter.

La conséquence directe va donc être une hausse conséquente du niveau d’enchère général. Moins d’offre pour une demande équivalente provoque obligatoirement une inflation des prix.

Par ailleurs, dans la mesure où un budget SEA n’est pas extensible à l’infini, il y aura une petite diversification des top annonceurs qui bénéficiera principalement à ceux qui auront les moyens de rejoindre le club des 4 du haut.

La disparition des SERP des annonceurs les plus modestes les obligera à trouver d’autres sources de communication. (Adsense ? Facebook ?)

En somme, cela va favoriser les gros et faire disparaître les petits.

Autre conséquence, une revalorisation du SEO et en particulier du SEO local !
Nous pouvons donc nous frotter les mains les amis.

Un professionnel qui n’est ni présent en top Adwords ni dans le pack local passera donc en 8ème position.

Pourquoi avoir supprimé les side adwords ?

Google ne l’explique pas et précise seulement les raisons pour lesquelles il a augmenté le nombre de top adwords :

« this is designed for highly commercial queries where the layout is able to provide more relevant results for people searching and better performance for advertisers »

 En somme, cela est conçu pour les requêtes très commerciales :

  • afin de fournir des résultats plus pertinents sur la requêtee
  • et de proposer une meilleure prestation pour les annonceurs

La question ultime : que va faire Google de l’espace blanc à droite ?

Les SERP apparaissent bien blanches depuis quelques jours. Si cela offre plus de clarté pour l’internaute, il y a comme un vide.
Et par essence la nature n’aime pas le vide ? La question est donc : que va faire Google pour combler le vide dans les mois à venir ?

Il est évident qu’ils ont leur plan en tête et à ce stade il est difficile d’émettre des hypothèses.

La force de Google était que tout un chacun pouvait se payer de la publicité pour un budget très réduit. Google serait-il en train de recentrer ses cibles marketing ? Est-ce tout simplement une volonté d’épurer les SERP ? La volonté de développer Adsense ?

Les annonceurs vont-ils pour autant se tourner vers Adsense ?

Cela va-t-il favoriser Facebook ?

Nous aurons peut-être des réponses dans les mois à venir.

En tous les cas, c’est un beau contrepied de Google alors que tous les SEO étaient concentrés sur l’arrivée de Penguin en temps réel et le lancement de Google AMP (Accelerated moderePages) pour le 24 février 2016.

Et vous confrères SEA, comment allez-vous réagir face à cette révolution ?

No Comments
 

Leave a Comment